A la une

  1. Une méthode transportable pour l’analyse des polluants hydrocarbures dans les sols

    Des chercheurs du LCE (CNRS/Aix-Marseille Université) et de l’ICR (CNRS/Aix-Marseille Université) ont développé une technique de précision qui peut être entièrement effectuée sur place en peu de temps, à moindre coût financier et environnemental (INC CNRS).

    Référence : Houssein Louati, Sébastien Maria, Jean-François Rocci, and Pierre Doumenq. Determination of Total Hydrocarbons in Contaminated Soil with “Thin Layer Sorptive Extraction Coupled with Attenuated Total Reflectance–Fourier Transform Infrared Spectroscopy”. Anal. Chem. 2020.

  2. Analysis and formation of Disinfection Byproducts in Drinking Water
  3. Offres d'emplois, Offres de stages et propositions de thèses

    Cliquez ici pour consulter les offres d'emploi.

  4. Episode de pollution par des particules d’origine désertique 6 -7 février 2021 (Atmosud-LCE)

    Le passage d’une masse d’air chargée en particules désertiques en provenance du Sahara a été particulièrement visible samedi 6 février dans le département avec une coloration de l’atmosphère en jaune orangé. Les mesures effectuées en continu sur le super site de Marseille-Longchamp située dans le centre-ville de Marseille ont montré des niveaux de particules PM10 dépassant ponctuellement les 100 µg/m3 avec une moyenne journalière au-delà du seuil réglementaire de 50 µg/m3.

  5. Campagne sur le grand Port Maritime de Marseille - été 2020

    Dans le cadre des projets SCIPPER H2020 et CORTEA/PAREA, le LCE et AtmoSud, en partenariat avec le Grand Port Maritime de Marseille réalisent actuellement une campagne de mesure de la qualité de l'air du 3 au 17 juillet 2020.

    Cette campagne de mesure intensive vise à caractériser en temps réel les polluants gazeux et particulaires présents en zone portuaire sur une échelle de temps très fine, de l'ordre de la minute.

Publications