Get Adobe Flash player




Développements Métrologiques et Chimie des Milieux (DMCM)

Lacs sentinelles


L’équipe DMCM a rejoint le Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) « Lacs Sentinelles » porté par le Conservatoire d’Espaces Naturels de Haute-Savoie (ASTERS) et qui regroupe non seulement des laboratoires de recherche (IMBE, CEREGE, EDYTEM, CARRTEL, …) mais également des gestionnaires de milieux aquatiques et des gestionnaires d’espaces protégées.

 

Ce GIS a pour objectif de mener des recherches pluridisciplinaires sur les systèmes lacustres d’altitude des Alpes et de la Corse, comme objets d’étude et comme témoins des forçages anthropiques locaux et globaux. Parmi les thématiques abordées dans ce GIS, l’équipe DMCM intervient plus particulièrement dans l’étude des flux de polluants, de leurs transferts et de leurs impacts sur la perte de biodiversité et de perturbation du fonctionnement des écosystèmes aquatiques.

 

 

 

 

En effet, ces lacs de haute altitude (>1500 m) constituent un milieu d’étude particulièrement adapté pour l’étude des changements globaux (climatiques et anthropiques).  La géochimie de ces sédiments permet de tracer ces impacts spatialement et temporellement (notamment par le carottage et l’utilisation de proxies adaptés, comme certains éléments traces métalliques). La chimie des eaux et des sédiments de surface permet de suivre les évolutions plus récentes, notamment par la caractérisation des flux de certains éléments nutritifs qui ont des effets sur le fonctionnement des réseaux trophiques.

 


Une première campagne d’échantillonnage s’est déroulée en novembre 2012 dans le massif du Queyras, au niveau des lacs Floréant et Egorgéou (financement ECCOREV)


 


 


 

 

 

Crédit photos: Laurent Vassalo